btn instagrambtn facebook

carton

Actualités
viv’eden

Découvrez les dernières actualités Viv'eden :

15.03.17
Un nouveau club pour Viv'eden

Viv'eden arrive très prochainement à Dieppe, soyez prêts !! 

 

Pour suivre l'avancement des travaux et connaître toutes les dates importantes, suivez-nous sur la page facebook @VivedenDieppe !

 

 

29.04.16
S'entrainer sur tapis roulant
S'entrainer sur tapis roulant

Pourquoi utiliser un tapis roulant ?
Le tapis roulant, ou tapis de course est l’appareil de fitness le plus populaire au monde. En effet, il est non traumatisant pour les articulations et le dos, il permet de s’entraîner aussi chez soi ou en salle de manière efficace en apportant les bienfaits de la course à pieds : perte de graisses superflues, affinement de la silhouette, amélioration de l’endurance, entretien de la forme physique, évacuation du stress et bien plus encore. 

Doté de programmes motivants et d’une console pour suivre vos progrès, vos entrainements n’en seront que meilleurs.

 

Les bienfaits du tapis roulant
Les tapis de course permettent de brûler plus de calories que n'importe quel autre appareil de fitness car plus des 2 tiers des muscles sont sollicités. Associé à un cardiofréquencemètre c'est un des appareils les plus efficaces et les plus fiables pour le système cardio-vasculaire.

 

Le tapis de course optimise l'entraînement en le rendant ludique et surtout parfaitement cohérent vis à vis des exigences biomécaniques de la foulée de course. Courir sur un tapis de course n'est pas plus difficile qu'en extérieur; en effet les tapis roulants possèdent une bande de course entraînée par un moteur; le coureur n'a ainsi pas à fournir un effort supplémentaire par rapport à sa foulée naturelle pour emmener la bande de roulement.

 

10.000 pas par jour pour rester en bonne santé
L’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) recommande de marcher 10 000 pas par jour soit l’équivalent de deux heures de marche ou une heure de footing pour rester en bonne santé et diminuer les risques de maladies grave (cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires).

31.05.16
Comment bien pratiquer les étirements ?
Comment bien pratiquer les étirements ?

Assouplissements ou étirements ?

Les assouplissements vont augmenter l’amplitude du mouvement en accroissant la souplesse. Ils travaillent sur l’articulation et tout son environnement, les muscles bien-sûr qu’ils cherchent à étendre au-delà de la taille normale initiale, mais aussi tout le tissu conjonctif c’est-à-dire les tendons, les ligaments et la capsule articulaire.

Les étirements musculaires quant à eux concernent seulement le muscle.

Ils servent à rétablir la longueur standard du muscle qui s’est contracté dans l’effort ou qui s’est raidi. Ils ne recherchent pas un gain maximal dans la liberté de mouvement de l’articulation.

Comment s’étirer ?

- Pour les triceps: face à un banc, posez le pied droit sur le dossier et tendez les bras vers le ciel, le plus haut possible. Gardez la pose 15 à 20 secondes, puis changez de pied.

- Pour les adducteurs : mettez-vous en position accroupie. Dépliez la jambe droite sur le côté, en gardant le pied (droit) toujours bien à plat. Vous devez sentir que ça tire. Parfait ! Sauf si c’est insupportable : arrêtez de suite. On tient 30 secondes et on fait la même chose de l’autre côté.

- Pour les quadriceps: debout, pieds joints, montez votre talon droit à lafesseet saisissez votre pied (le droit, toujours) et avec votre main droite. Tirez votre pied jusqu’à ce que votre talon touche votre fesse. Attention : votre genou doit rester collé à votre jambe gauche. Trente secondes. Evidemment, on répète le mouvement pour l’autre cuisse

- Pour les fessiers : asseyez-vous en   tendant les jambes devant vous. Pliez le genou droit, ramenez-le vers nous et placez votre pied droit par-dessus votre jambe gauche. Tournez votre tête à droite (cela accentue l’étirement). Pressez votre genou vers vous pour sentir les bienfaits. Et hop, à gauche !

Quand s’étirer ?

S’il est bien sûr admis que s’étirer est important dans le cadre d’une activité sportive, le moment et la manière de procéder restent au bon vouloir de chacun.

Les étirements sont bénéfiques après l’effort si ceux-ci sont effectués en début de phase élastique (dès la sensation d’étirement) dans l’unique but de redonner au muscle sa longueur de repos. En aucun cas, ils ne sont effectués dans le but de gagner de la souplesse. Ils pourront être couplés avec des mobilisations articulaires passives effectuées par un tiers afin de ré harmoniser les tissus. 

Conseils 

-Ne pas étirer un muscle courbaturé ou douloureux

-Ne jamais étirer un muscle lésé ou après une blessure sans l’avis préalable d’un médecin du sport ou d’un kinésithérapeute du sport.

-Ne pas effectuer de mouvements « ressort ».

Les étirements sont effectués lentement, rythmés par la respiration.

-On n’étire pas un muscle isolé mais une chaîne musculaire

-Ne pas dépasser le seuil de douleur, il faut savoir écouter son corps.

-Les étirements doivent être réalisés dans un cadre propice à la détente et à la relaxation.

-Ne jamais s’étirer dans une atmosphère froide ; veiller à bien s’hydrater avant, pendant puis après une séance d’étirements.

                                                     

 

11.05.16
Les mystères de la perte de poids
Les mystères de la perte de poids

Quand on perd du poids, où va la graisse ?

Ruben Meerman, physicien, vient de percer le secret de l’amaigrissement : quand nous perdons du poids, la graisse s’évacue par… Les poumons !

 

C’est dans le très sérieux British Médical Journal que Ruben Meersman et son collègue Andrew Brown, viennent de publier un article sur cette véritable faille dans la connaissance scientifique.

La majorité considérait que les graisses étaient quasiment entièrement transformées en énergie ou en chaleur. D’autres misaient sur l’évacuation par les urines ou par les selles ou encore par la transformation de la graisse en muscles.

 

Eh bien non : la graisse est exhalée par les poumons sous forme de dioxyde de carbone (CO2) et de vapeur d’eau (H2O). Meersman a démontré qu’avec l’apport de l’oxygène extérieur qu’on inspire, ces chaînes se scindent pour former des molécules de CO2 et de H2O, lesquelles sont expirées (l’eau sort aussi par les autres systèmes d’évacuation du corps humain).

 

Néanmoins, respirer ne fait maigrir que de 203 grammes par jour si l’on a une activité sédentaire. Et si l’on augmente notre rythme de respiration pour favoriser l’apport d’oxygène et donc la perte de graisses, on risque l’overdose : une hyperventilation accompagnée de vertiges, de palpitations est finalement de perte de connaissance. L’activité sportive, elle, augmente réellement les besoins en oxygène : les poumons exhalent plus de graisse, 48 grammes pour une heure de jogging.

 

Pas de miracle donc…  

 

Source : Planet Fitness Management #25

27.04.16
Aller à l'école à vélo améliore l'attention en classe
Aller à l'école à vélo améliore l'attention en classe

Selon une récente étude danoise, faire de l’exercice avant d’aller à l’école améliore la concentration. Les résultats ont étonné Niels Egelund, coauteur du rapport, l’objectif initial de l’étude étant d’étudier l’impact du déjeuner et du diner sur la concentration.

 

« Les résultats ont révélé que prendre un déjeuner et un dîner a un impact, mais moindre, comparé à celui de faire de l’exercice », a déclaré Egelund.

Ces enfants-là bénéficieraient jusqu’à 4 heures de capacité de concentration supplémentaire par rapport aux enfants qui sont conduits à l’école. Cela représente une concentration accrue de plus de 60% sur une journée d’école normale. Alors si toutefois c’est possible, incitez vos enfants à aller à l’école à pied ou à vélo !

 

Source : Planet Fitness Management #27

<<  1 2 3 4 5 [67 8  >>  
Viv’eden sur
Facebook
Viv’eden sur
Instagram